Partager sur facebook Partager sur twitter Imprimer la page Enregistrer la page en document PDF

Pont de pierre

Mis à jour le 4 octobre 2017

Toutes les informations sur l'expérimentation de réservation du pont de pierre aux vélos, piétons et transports en commun, du 1er août 2017 au 31 janvier 2018.
Expérimentation Pont Pierre

Pourquoi une telle expérimentation ?

Ces dernières années, les pratiques de déplacement ont beaucoup évolué sur le territoire métropolitain. Le pont de pierre ne représente plus que 5% des franchissements automobiles quotidiens de la Garonne contre 73% des franchissements à vélo.

Pourtant, malgré cette fréquentation automobile plutôt faible relativement aux autres ouvrages de franchissement (Pont d'Aquitaine, Pont François-Mitterrand, Pont Saint-Jean, Pont Jacques-Chaban-Delmas), la file voiture est saturée en heure de pointe. La circulation sur le pont de pierre le 28 mars 2017 en vidéo :

L'aménagement du Pont de Pierre n'est donc plus adapté aux nouvelles pratiques de déplacement. Cela conduit à des situations de conflit, voire d’accident, notamment entre piétons et cyclistes.

Forte de ce constat, Bordeaux Métropole a souhaité mener une expérimentation pour améliorer l’accessibilité du centre-ville de Bordeaux, ainsi que, concomitamment, la qualité de l’air. 

Cette action vise à fermer le Pont de Pierre à la circulation automobile et deux-roues motorisés (hors taxis, cars de tourisme, Bordeaux City Tour, bus TBM) du 1er août 2017 au 31 janvier 2018.

Comparatifs de temps de parcours

Temps de parcours sur un  trajet de moins de 5 km : Gare de Cenon > Palais de Justice.

Le vélo et le tramway sont aussi performants l’un que l’autre : 17 à 18 min de temps de parcours.

En voiture :

  • 12 min en heure creuse, hors temps dédié au stationnement.
  • 25 min en heure de pointe, hors temps dédié au stationnement.

Pourtant, dans la métropole bordelaise aujourd’hui, 60% des déplacements de moins de 2 km se font encore en voiture.

Enquête auprès des automobilistes empruntant le pont de pierre

Une enquête effectuée un jour de semaine auprès des automobilistes empruntant le Pont de pierre démontre que :

  • 33% des automobilistes empruntant le Pont de pierre viennent d’une commune hors métropole et auraient tout avantage à emprunter un autre itinéraire. 37% viennent du quartier Bastide.
  • 40% des véhicules viennent de Bordeaux
  • 88% des véhicules ont pour destination finale Bordeaux.
  • Dans 74 % des cas, le conducteur est seul à bord ; dans 20% des cas, le conducteur est accompagné d’un passager.
  • 67% des franchissements automobiles du Pont de pierre se font pour des motifs professionnels.
  • 27% des automobilistes interviewés empruntent le Pont de pierre tous les jours.
  • 27% l’empruntent plusieurs fois par semaine
  • 44% l’empruntent rarement.

Une période propice pour l'expérimentation

Traditionnellement, le mois d’août correspond à la période de l’année où la circulation automobile est la plus faible et le mois de septembre à celle où la pratique du vélo est la plus forte. La période choisie est donc la plus propice au lancement de cette expérimentation, d’autant que la rentrée scolaire est souvent l’occasion de mettre en œuvre de nouveaux comportements, y compris de nouvelles habitudes de déplacement.

Le plan de communication fera état des différentes aides proposées par l’Etat comme par Bordeaux Métropole pour l’achat de vélos, mais aussi du système de prêt de vélos proposé par Bordeaux Métropole. Une nouvelle opération « sans ma voiture » sera également lancée le 17 septembre (et durera jusqu’au 20 octobre) de façon à proposer, à ceux qui pourraient se départir - au moins temporairement - de leur automobile, un large panel de solutions d’accompagnement : abonnements à tarif réduit pour le TER, TBM, Citiz, Bluecub, V3 et applications mobiles de covoiturage de type Boogi.

40
automobilistes franchissent la Garonne en 5 mn.
50
cyclistes franchissent la Garonne en 5 mn.
30
piétons franchissent la Garonne en 5 mn
500
passagers minimum franchissent en tram la Garonne en 5 mn.

Quelles solutions de déplacement alternatives

Durant l’expérimentation de réservation du pont de pierre aux modes doux et aux transports en commun, plusieurs solutions s’offriront aux automobilistes et deux-roues motorisés :

Emprunter le pont Saint-Jean ou le pont Jacques-Chaban-Delmas pour traverser la Garonne, selon leur point de départ et d’arrivée.
Consultez les itinéraires de substitution 

Conditions de trafic en temps réel

Mettre en œuvre de nouvelles habitudes de déplacement soit en privilégiant un autre mode que la voiture, soit en mixant l’utilisation de la voiture à d’autres usages (train, bus, tramway, vélo personnel, V3, car, covoiturage, autopartage…).

Informations utiles pour vous aider à élaborer de nouvelles habitudes de déplacement, plus adaptées à vos envies et vos contraintes.

Covoiturage et autopartage

Covoiturage

Vous pouvez, par exemple, partager vos trajets en tant que conducteur de votre propre véhicule ou comme passager de quelqu’un d’autre avec le covoiturage :

Autopartage

Si vous n'avez que ponctuellement besoin d'une voiture, vous pouvez recourir à l’autopartage :

Parkings

Parcs de stationnement

Deux applications mobiles peuvent largement faciliter votre recherche de stationnement : 

  • Parking Facile : pour réserver une place d'un simple clic
  • Citypark : une fonctionnalité prédictive permet d’indiquer à l’automobiliste combien de temps il va mettre pour trouver une place dans le quartier de Bordeaux où il se trouve. Elle se base sur les informations envoyées par les utilisateurs de l’outil mais aussi sur l’état de la circulation, la présence d’un événement dans les alentours, la météo, le taux de remplissage des parkings voisins.
Réseau TBM

Réseau TBM

Parc-relais

Il en existe deux sortes : les « tout public » et les « mixtes » ou « réservés aux abonnés TBM ».

Pour les parcs-relais tout public :

  • Floirac Dravemont,
  • Seguinaud,
  • Lauriers,
  • Buttinière,
  • Arlac,
  • Quatre Chemins,
  • Bougnard,
  • Unitec,
  • Arts & Métiers,
  • Brandenburg,
  • Les Aubiers,
  • Ravezies-Le Bouscat,
  • Les Pins,
  • Le Haillan Rostand,
  • Gare de Pessac Alouette

Horaires :

  • De 5h du matin à 1h du matin les lundis, mardis, mercredis, dimanches et jours fériés.
  • De 5h du matin à 2h du matin les jeudis, vendredis et samedis.
  • Stalingrad et Galin :  
  • De 5h du matin à 00h30 les lundis, mardis, mercredis, dimanches et jours feriés
  • De 5h du matin à 1h30 du matin les jeudis, vendredis et samedis.

Pour les parcs-relais mixtes :

  • Pessac Centre,
  • Porte de Bordeaux,
  • Mérignac Centre

Accès valable du lundi au vendredi uniquement.

L'entrée dans des parcs-relais mixtes doit impérativement s'effectuer entre 7h et 15h, la sortie avant 1h30 le lendemain.

L'accès aux P+R mixtes ou réservés aux abonnés est gratuit et dédié uniquement aux abonnés du réseau TBM (abonnements mensuels, annuels, tickarte 7 jours, abonnements Modalis).

Attention : dans tous les parcs-relais, au-delà de l’heure de fermeture, le stationnement est interdit sous peine de voir son véhicule mis en fourrière.

V3

Les stations V3 sont situées à proximité immédiate du tramway, des bus, des cars, des gares : vous pouvez combiner les modes de transport en toute simplicité avec votre carte Tbm ou Modalis. 1 750 V3 répartis sur 174 stations dans la Métropole bordelaise.

Les V3 - vélos en libre service de Bordeaux Métropole

Bus

398 bus desservent, en journée et en soirée,  3 277 arrêts sur 78 lignes de bus. Ils parcourent chaque année 22,7 millions de kilomètres.

Les Bus de Bordeaux Métropole

Tramways

De 5h00 à 1h00, 100 rames circulent sur les 58 km des 3 lignes de tramway et desservent  112 stations.

Le réseau Tram de Bordeaux Métropole

Bat3

2 navettes fluviales permettent de traverser la Garonne via 5 dessertes et une connexion aux 3 lignes de tramway. 240 000 voyages annuels.

Les Bat3 - Les navettes fluviales de Bordeaux Métropole

Mobibus

Le transport à la demande pour les personnes à mobilité réduite, de 5h00 à 00h30.

Le Mobibus sur le réseau TBM

Il existe des abonnements combinés pour mixer les modes de transport :

  • TBM + V3
  • Modalis : TBM + car TransGironde ou TBM +  TER
  • TBM + Citiz
  • TBM + parc-relais
TER Aquitaine

Le réseau TER Aquitaine

15 lignes, 1 500 km de voies. 155 gares et haltes desservies par 357 trains par jour. 35 000 voyageurs par jour. 8 millions de km parcourus chaque année.

  • Collect & station propose un service de retrait de colis en gares SNCF.
  • Ouicar, système de location de véhicules sans échange de clés, ce sont 30 000 véhicules à disposition jusqu'à 40% moins chers que chez un loueur traditionnel.

TER Aquitaine

Réseau TransGironde

Le réseau TransGironde

Pour faciliter la mobilité de tous les Girondins, sur l’ensemble du territoire y compris dans des zones isolées, le réseau TransGironde dessert plus de 350 communes girondines grâce à 52 lignes régulières, en fonction toute l’année.

Des lignes de transport scolaire existent également.

Le TransGironde constitue une offre de transport large et très accessible, aussi utile pour les déplacements du quotidien (domicile – travail) que pour ceux liés aux loisirs ou aux sorties plage du week-end. 

Plusieurs lignes de TransGironde sont équipées d’arceaux vélo le long de leur parcours.

TransGironde

Vélo

Vélo

Bordeaux Métropole compte 1 126 km d’itinéraires cyclables aménagés et 8 000 arceaux vélos. Pour une distance de moins de 15 km, le vélo à assistance électrique ( VAE) peut s’avérer une solution très avantageuse, tant en matière de temps de trajet que de coût. 

Bordeaux Métropole et l’État peuvent d'ailleurs cofinancer une partie de l’achat de votre VAE.

La Maison du vélo prête aux Bordelais un vélo, moyennant la signature d’un contrat de prêt, le paiement d’une caution, la présentation d’un justificatif de domicile de moins de trois mois et d’une pièce d’identité. 

Plusieurs maisons du vélo existent sur le territoire métropolitain et proposent une station de gonflage en libre accès ainsi qu'une station de gravage.

Pour en savoir plus sur les déplacements à vélo sur la métropole

Stationnement vélo

Afin de vous permettre de stationner en toute sécurité vos vélos personnels, TBM vous propose plusieurs solutions de stationnement vélo connectées au réseau.

Opération écomobi

Pour accompagner cette expérimentation, du 1er au 30 septembre, des beacons seront installés sur le pont de pierre pour récompenser la pratique vélo.
Ce sont de petits boitiers qui fonctionnent par bluetooth et communiquent avec nos smartphones.
Téléchargez GoToo pour être détecté(e) à chacun de vos passages à vélo sur le pont, liez votre compte à Ecomobi (site de fidélité de TBM) à l’application et gagnez des cadeaux !
Vos 4 premiers passages de la journée vous rapporteront des points, échangeables en vous rendant sur la boutique Ecomobi
À vous de jouer !

Beacon

Quels effets attendus ?

Selon les évaluations effectuées a priori, cette expérimentation devrait générer un fort report modal : près de la moitié des automobilistes franchissant jusqu’alors le Pont de Pierre, préférant désormais utiliser un autre mode de transport.

Les modélisations réalisées montrent également une amélioration de la circulation sur le pont Jacques-Chaban-Delmas mais aussi rive droite, quai de Brazza et avenue Thiers, assortie d’une hausse modérée du trafic sur l’axe Joliot Curie et les quais rive gauche.

Quant au pont Saint-Jean, franchissement sur lequel se reporteront majoritairement les véhicules qui empruntaient jusqu’alors le Pont de Pierre, les conditions de circulation devraient y rester bonnes.

Les modélisations montrent que cette expérimentation devrait engendrer un fort report modal, près de la moitié des automobilistes empruntant jusqu’alors le Pont de Pierre  optant  pour de nouvelles nouvelles habitudes de déplacement. Les bus et cars ne se retrouveront plus retardés en heure de pointe, englués dans le trafic du Pont de Pierre.

Une évaluation régulière

Cette expérimentation fera l’objet d’une évaluation et de mesures quotidiennes. Elle pourra donc être stoppée en moins d’une semaine si des dysfonctionnements majeurs, non anticipés par les modélisations, sont constatés.

A l’inverse, si les données relevées sur les flux de circulation, les temps de parcours et la qualité de l’air sont encourageantes, elle pourra être prolongée ou reconduite ultérieurement.

Mi-août : 1er bilan de l’expérimentation

Début septembre : un bilan positif à mi-parcours

L'expérimentation se prolonge jusqu’en janvier 2018

La réservation du pont de pierre aux modes doux et transports en commun se prolonge jusqu’en janvier 2018, suite au bilan positif à l’issue des deux premiers mois d’expérimentation.

La fréquentation des cyclistes augmente en puissance (9 800 / jour en moyenne en septembre) ainsi que celle des piétons (6 000 / jour en moyenne) avec une représentativité de toutes les CSP :

Côté habitants et commerçants, les retours sont globalement positifs avec une impression de meilleure qualité de vie, de quartiers apaisés.

Côté automobilistes, il est établi que près de 3 000 véhicules / jour se sont reportés sur des modes de déplacements alternatifs. Conjugué aux ajustements de durée des feux sur certains carrefours stratégiques, cela a permis de maintenir ou réduire le temps de parcours de nombreux trajets rive droite - Bordeaux, par rapport aux périodes comparables de 2016.

Dans le contexte de la poursuite de cette expérimentation, plusieurs points vont faire l’objet d’une vigilance particulière, notamment la fréquentation accrue de la ligne A du tramway et l’impact de cette mesure sur l’activité de certains commerçants de La Bastide. Par ailleurs, l’augmentation du trafic automobile dans le secteur sud de la rive droite (quai de la Souys), observée depuis juin 2017, fera l’objet d’une attention toute particulière.  Enfin, les contrôles de la police municipale sur le pont de pierre seront renforcés. Pour rappel, le non-respect d’un sens interdit entraîne le retrait de 4 points sur le permis de conduire, assorti d’une amende de 90 à 750 euros selon les cas.

Actualités

Voir toutes les actualités