Partager sur facebook Partager sur twitter Imprimer la page Enregistrer la page en document PDF

Contexte et objectifs

Mis à jour le 26 mars 2018

9,8 km d'une nouvelle ligne s’étendra sur les communes de Bordeaux, Le Bouscat, Bruges et Eysines.

Entamée depuis plusieurs années, la restructuration du réseau de transports en commun de Bordeaux Métropole vise à favoriser la mobilité de tous les habitants.

Le déploiement d’une 4e ligne de tramway, raccordée aux lignes B et C, participe de cet objectif en reliant le centre-ville de Bordeaux au quadrant Nord-Ouest de l’agglomération.

Cette nouvelle ligne, la ligne D, sera utilisée pour renforcer la ligne C entre la place des Quinconces et la gare Saint-Jean, l’une des sections les plus fréquentées du réseau TBM, ayant un terminus partiel à la station Carle Vernet.

Outre cet objectif, la ligne D du tramway répond aussi à la volonté d’étendre le réseau vers les zones métropolitaines les plus fréquentées, de repenser le territoire dans toutes ses dimensions (spatiale, économique, environnementale et sociale), de reconquérir les espaces publics face à la saturation automobile et de développer l’intermodalité en privilégiant les stations en correspondance avec les autres réseaux (SNCF, TransGironde) et les autres modes (voiture, vélo, marche).

Véritable ouverture sur le quadrant Nord-Ouest de l'agglomération bordelaise, la ligne D permettra de desservir plus de 37 % de la population et des emplois du quadrant Nord-Ouest de Bordeaux Métropole (78 000 habitants et emplois).

À l’horizon 2025, avec la réalisation des projets d'aménagement sur Eysines, elle desservira 11 000 habitants de plus, soit 43% de la population (habitants et salariés) de cette partie du territoire.