Partager sur facebook Partager sur twitter Imprimer la page Enregistrer la page en document PDF

Les règles de circulation autour du tramway

Mis à jour le 29 août 2016

Si tous les autres véhicules roulent sur une chaussée commune, le tramway, lui, se déplace en site " propre ", " protégé " ou " banalisé ", ce qui n'est pas sans influence sur la circulation des autres usagers.
Tramway - Circulation ©Bordeaux-Métropole

Le site propre

La plate-forme est totalement isolée de la circulation générale, surélevée par rapport à la chaussée et séparée des voies de circulation routière par une bordure de 14 cm de hauteur, infranchissable par les véhicules, sauf aux carrefours.
Le tramway circule "en site propre " dès que la largeur des rues le permet, comme sur l'avenue Thiers.

Le site protégé   

La plate-forme est surélevée, mais de seulement 6 cm par rapport à la chaussée, ce qui la rend franchissable, c'est le cas à Talence sur le cours Gambetta. Elle peut être empruntée exceptionnellement par les véhicules pour doubler un obstacle, par exemple un véhicule en panne ou un camion de livraison. Avant d'empiéter sur la plate-forme, le conducteur doit vérifier dans son rétroviseur qu'une rame n'arrive pas.

Le site banalisé   

Le tramway circule en "site banalisé " dès que les voies sont étroites ou rétrécies comme sur Vital-CarIes ou la rue d'Ornano à Bordeaux. Véhicules et tramway partagent le même espace de circulation. Des trottoirs sont prévus pour les piétons.
La plate-forme est de plain-pied avec la chaussée. En zone piétonne, le tramway circule à vue et adapte sa vitesse au flux de piétons et de cyclistes. Ces zones piétonnes sous contrôle d'accès sont autorisées à la circulation des riverains et ouvertes aux camions de livraisons à certaines heures.

Les règles de sécurité du Tramway

Actualités

Voir toutes les actualités