Priorité vélo sur le giratoire Mendès-France / Mitterrand, une expérience concluante

Mis à jour le 11 octobre 2022

En mai 2022, Bordeaux Métropole, en partenariat avec le CEREMA, a expérimenté la priorité vélo sur le giratoire François Mitterrand / Mendès France à Mérignac, dans le cadre du Réseau Vélo Express (ReVE).

Cette expérimentation innovante était une 1ère en Gironde. Elle inverse les pratiques habituelles, grâce à un aménagement dédié aux cyclistes dans un environnement plutôt inhospitalier pour eux.  

Contexte et enjeux

Dans le cadre du 3ème Plan Vélo métropolitain voté le 25 novembre 2021, et pour encourager la pratique du vélo, une expérimentation s'est déroulée sur le carrefour giratoire Mendès France – François Mitterrand à Mérignac.

Ce dispositif a été mis en place dans le but de :

  • Tester un nouveau partage de la voirie et fluidifier les déplacements cyclistes
  • Sécuriser les modes actifs en donnant la priorité aux mouvements cyclistes sur giratoire

Cette expérimentation a été menée en partenariat avec le Cerema, qui a réalisé une évaluation quantitative (observations caméra, comptages) et qualitatives (analyse des comportements, enquête auprès des usagers) de ce dispositif pour en valider l’efficacité.

Les avantages et les objectifs de l'aménagement

Ses avantages 

  • Ce chantier a un coût très modéré, puisqu'il consiste essentiellement en des travaux de signalisation.
  • Ce nouveau type d’aménagement permet de donner la priorité au vélo dans les giratoires, afin de gagner en visibilité et en fluidité de circulation pour les cyclistes.

Ses objectifs

  • Garantir la sécurité des cyclistes et préfigurer les aménagements qui seront réalisés dans le cadre du Réseau Vélo Express (ReVE).
  • Généraliser ce type d’aménagement sur l’ensemble des giratoires des futurs itinéraires du ReVE.
    Pour les giratoires existants (zone Aeroparc), des études seront réalisées au cas par cas, pour s’assurer de la possibilité ou non d’appliquer cette solution.
Le dispositif

> Priorité donnée aux cycles en amont du giratoire

- Pas d’arrêt des cyclistes au niveau des franchissements des branches du giratoire
- Poursuite du parcours cycliste sans mettre pied à terre

> Des automobilistes informés du changement de régime

- Mise en place de panneaux informatifs en amont du dispositif
- Cédez-le-passage en entrée et sortie du giratoire avec des panneaux de signalisation et des marquages au sol

> Une expérimentation innovante en Gironde

- 1ère expérimentation de giratoire « à la hollandaise » menée en Gironde

- Charte de réalisation stricte, notamment concernant le choix du giratoire d’expérimentation (pas d’impact sur la géométrie initiale)
- Mise en place de signalisations verticales et horizontales
- Evaluation de ce dispositif menée par le CEREMA : observations caméra, comptages, analyse des comportements cyclistes, interactions, enquêtes usagers…

Un dispositif concluant et une généralisation à l’échelle métropolitaine

> Les enseignements 

- Augmentation des priorités accordées aux cyclistes par les usagers motorisés
- Sentiment de sécurité accru pour les cyclistes
- Absence d’impact sur la circulation automobile (fluidité, vitesse)

> Les suites envisagées 

- Pérennisation du système de priorité sur site avec une amélioration de la signalisation et du marquage de l’itinéraire cyclable
- Déploiement de ce système de priorité vélo sur giratoire sur les itinéraires cyclables métropolitains en cas de géométrie adaptée

Le retour d'expérience des usagers

La répartition des enquêtés s'est équilibrée en terme de modes de déplacements utilisés sur le giratoire : 65 % d’automobilistes, 58 % de cyclistes et 30 % d’usagers multimodaux.

  • La signalisation indiquant le changement de priorité a bien été remarquée, même si elle apparaît insuffisante et mériterait d’être renforcée.
  • Le nouvel aménagement permet une augmentation des cyclistes qui passent en premier, que ce soit du point de vue des cyclistes et des automobilistes.
  • Meilleur sentiment de sécurité des cyclistes lors des traversées et qui restent toutefois vigilants même s’ils sont prioritaires.
  • Les 3/4 des enquêtés souhaitent que ce type d’aménagements soit reproduit sur d'autres giratoires.

Les retours sont donc positifs. Il est prévu d'améliorer la visibilité de l'aménagement et de pérenniser cette expérimentation sur les futurs giratoires du ReVE.

Actualités

Voir toutes les actualités